RENTRÉE SCOLAIRE 2018

Fantine Monot Le blog Alveus 0 Comments

Comment faire une rentrée sans encombre ?

Chaque septembre collégiens et lycéens se préparent à retourner sur les bancs d’école… Ce qui peut générer une montée de stress pour les enfants et aussi pour les parents !

Alveus a interrogé ses élèves, les tuteurs et vous propose ici quelques conseils qui ont fait leur preuve :

Conseil n°1 : Etre bien équipé

Pour ne pas se stresser inutilement le jour J, mieux vaut préparer à l’avance les affaires dont aura besoin votre enfant pour sa nouvelle année : des stylos qui fonctionnent, le bon cahier, un super agenda (élément crucial pour noter ses devoirs), le compas et l’équerre pour les cours de mathématiques…

Non seulement cela lui permettra d’avoir le matériel nécessaire pour faire son travail, mais aussi une jolie trousse et un bel agenda ça motive !

 

Conseil n°2 : Apprendre à être soigneux dans son travail

Il est toujours plus agréable (et facile) d’apprendre un cours carré, bien présenté et écrit sans fautes d’orthographe qu’un torchon raturé de part et d’autre.

Encourager vos enfants à être soigneux dans leur travail, à faire l’effort de prendre au propre leur cours les aidera par la suite : ce sont des qualités qui serviront toujours.

Cela les aidera non seulement sur le fond – à mémoriser et comprendre leur cours –, mais également sur la forme – avoir une écriture lisible, sans faute… Des détails qui comptent beaucoup dans une copie !

Conseil n°3 : Travailler régulièrement et dès le début de l’année

Travailler régulièrement permet de mieux assimiler les connaissances. Mieux vaut donc relire après chaque cours d’histoire la leçon du jour, plutôt que d’attendre la veille de l’examen pour ingurgiter l’intégralité des 10 leçons, qui ne seront retenues que superficiellement.

C’est pourquoi nous vous conseillons d’encourager votre enfant à commencer à travailler dès les premiers jours de la rentrée, même si son agenda ne déborde pas d’annotations !

 

Conseil n°4 : Apprendre à s’organiser – Anticiper

Anticiper c’est prévoir ce qui va arriver et s’organiser en conséquence. Planifier, échelonner son travail en fonction des jours calmes et des jours avec une montagne de devoirs permettra à votre enfant de ne pas se retrouver submergé…

Ce qui : 1) lui évitera un pic de stress inutile ; 2) lui permettra de prendre le temps de bien faire ses différents exercices plutôt que de devoir tous les faire à la va-vite pour être dans les temps.

Conseil n°5 : Ne pas avoir peur de demander de l’aide

Enfin, il est important que votre enfant sache qu’il a le droit de redemander (et re-re-demander) une explication lorsqu’il a mal compris un point de cours et qu’il n’y a aucun honte à cela. Au contraire, s’il ne le dit pas et garde ses incompréhensions pour lui, elles risquent de s’accumuler et pourraient entraver sa bonne réussite scolaire.

Il est tout à fait normal d’avoir besoin d’un coup de pouce de temps à autre et il faut rassurer votre enfant sur ce point.

Conseil n°6 : Persévérer !!!

Mais surtout, ce qui fait la différence c’est la motivation et la persévérance ! Il ne faut pas qu’une mauvaise note le déstabilise. Au contraire, cela doit le motiver à tout donner pour la fois d’après !

« Qu’est-ce que le génie ? C’est très rare. Le talent ? Tout le monde en a un peu. C’est la persévérance qui fait la différence » disait François Mitterrand.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *