Sciences Economiques et Sociales – Comment faire une bonne dissertation ?

Au choix avec l’épreuve composée, la dissertation avec dossier documentaire est à l’épreuve de SES du baccalauréat. Alveus te donne les clés de la réussite d’un examen dont il ne faut pas avoir peur !

Tu veux devenir un pro de la dissertation ?

Participe à nos ateliers de méthodologie gratuits à Paris !

Je m’inscris aux ateliers gratuits

1. La dissertation avec dossier documentaire, qu’est-ce que c’est ?

 

Cette épreuve est d’une durée de 4 heures (ou 5 si la spécialité choisie est économie approfondie ou sciences sociales et politiques), coefficient 7 (ou 9 avec spécialité). C’est donc l’épreuve incontournable du bac ES ! Pas de panique, tu vas trouver ici toutes les clés pour réussir.

Le but de l’exercice est double :

1. Vérifier que tu sais extraire des informations pertinentes de documents divers et les réutiliser
2. Voir si tu sais répondre à une question donnée avec une argumentation précise, bien organisée, cohérente et dans laquelle tu replaces tes connaissances en SES et les infos des documents à bon escient.

N’oublie pas que le soin et la qualité de l’expression sont aussi pris en compte dans la notation !

soutien scolaire paris

2. Comment organiser son temps ?


Voici une proposition d’organisation de ton temps. Bien sûr, au fur et à mesure de tes entraînements (parce que oui, il faudra que tu t’exerces sur des annales de bac pour être fin prêt !), sens-toi libre de modifier cela en fonction de tes besoins.

1. Analyse du sujet (15 minutes)

L’analyse du sujet est la base de ton travail et doit être faite très rigoureusement. Après avoir écrit sur ton brouillon tout ce que le sujet t’inspire spontanément (les intuitions sont parfois bonnes à suivre !), définis les mots qui le composent : les concepts que tu as vu en cours (chômage, salaire, croissance, etc) et les verbes importants (résulter, provoquer, varier…).

Cela te permet de voir toutes les possibilités et tous les thèmes que contient ton sujet. Ensuite, essaie de penser à des questions qui tournent autour de ton sujet, ce qui te conduira à ta problématique.

2. Etude du dossier documentaire (1 heure)

Le dossier est en général composé de 3 ou 4 documents de natures diverses (graphiques, tableaux statistiques, textes ; nous reverrons les méthodes spécifiques d’analyse à la fin de l’article).

Pour chaque document, identifie bien sa nature (qu’est-ce que c’est ?), sa provenance (qui l’a fait ?), de quand il date, de quoi il parle et les informations générales qu’il fournit, en rapport avec le sujet. Surligne ou souligne les idées et les chiffres importants ! Une fois que tu as fait cela, demande-toi comment tu peux relier ces informations à ce que tu as vu en cours, aux concepts clés, aux épisodes historiques importants.

Sur ton brouillon, n’hésite pas à présenter tout cela sous la forme d’un tableau pour que cela soit plus facile à exploiter pour la suite.

Tu souhaites être informé des dates d’ateliers méthodologiques gratuits ?

Entre ton adresse mail pour être tenu informé des nouvelles dates d’ateliers

3. Construction du plan (40 minutes)

C’est le moment de faire le point sur les deux premières étapes : à ce stade-là, si tu as été rigoureux, tous les mots-clés sont sur ton brouillon et tu n’as plus qu’à les mettre dans un ordre logique.

a) Formule déjà ta problématique : sous forme interrogative, elle doit souligner le problème au cœur de ton sujet et être suffisamment large pour englober tous tes arguments.

b) À partir de là, tu dois construire ton plan. Il doit être composé de deux ou trois parties, elles-mêmes composées de deux ou trois sous-parties. Si tu en trouves plus, c’est que certaines idées doivent être synthétisées ou fusionnées.

– Tes grandes parties sont des idées générales qui permettent de répondre à ton sujet.
– Tes sous-parties, ce sont les arguments qui appuient ces idées, qui prouvent leur solidité et les nuancent. Ce qui sera au coeur d’une sous-partie, ce sont les explications de tes arguments, des références à des auteurs ou à des études et des exemples tirés du dossier documentaire et de l’actualité.

Une fois que tu as les parties et sous-parties, garnis-les d’explications, d’exemples du dossier documentaire que tu as souligné avant, d’exemples tirés de l’actualité, de tes cours et de tes connaissances personnelles.

Dissertation SES - soutien scolaire

Un dernier conseil

Ton plan, si tu en lis les grandes parties et leurs sous-parties, doit être l’équivalent d’un résumé de ton propos. Pas de babla, pas de références, pas de cas particuliers dans l’ossature de ton plan ! Assure-toi aussi que les parties ne disent pas des choses contradictoires entre elles : ton plan doit être cohérent pour montrer que ta réflexion est pertinente et bien organisée

4. Rédaction au brouillon de la conclusion et de l’introduction (15 minutes)

Accorde un soin particulier à la rédaction de ton introduction et de ta conclusion. Ce sont les première et dernière impressions de ton travail qu’aura ton correcteur : ne le contrarie pas dès les premières lignes et ne le déçois pas à la toute fin ! Pour cela rédige-les entièrement au brouillon.

Pour l’introduction

N’oublie pas les ingrédients essentiels :
 une accroche pour montrer que tu comprends le lien du sujet avec l’actualité et/ou l’importance de la question
– la définition des termes importants du sujet
– la définition du cadre spatio temporel du sujet
– la reformulation du sujet sous forme de question (ta problématique)
– l’annonce de plan où tu exposes tes différentes parties, en les liant avec des connecteurs logiques.

Pour la conclusion

N’oublie pas qu’elle consiste en :
– un bilan de ton argumentation (en gros, la reformulation de tes parties et sous-parties avec des connecteurs logiques)
– une ouverture qui montre que tu as vu les liens du sujet avec d’autres débats en cours dans la société.

6. Relecture (10 minutes)

C’est l’étape finale qui te permet de retrouver tout ce qui a échappé à ta vigilance pendant la rédaction : fautes de conjugaison, d’orthographe, oubli de mots ou de connecteurs logiques. Ne laisse rien passer !

5. Rédaction de la copie (1h40 minutes)

Maintenant, tiens-toi rigoureusement à ton brouillon et rédige avec soin ton développement. Pour chaque partie partie, on te demande d’écrire :
– un court paragraphe de présentation pour dire ce dont tu vas parler
un paragraphe par sous-partie en veillant à ce que leur taille soit à peu près équivalente
– un court paragraphe de conclusion qui introduit la partie suivante (important).

3. Les principaux types de documents

Pas toujours faciles à lire, les documents statistiques sont souvent des tableaux à double entrée remplis de chiffres ou de pourcentages.
– Identifie bien le sujet du document, les différentes variables étudiées, leurs unités et leurs variations les unes avec les autres. Ce qui importe est l’aspect général des données, les informations globales sur le phénomène étudié.
– Tu peux être amené à faire des petits calculs (addition et soustraction) pour calculer des écarts. N’oublie pas qu’un écart entre des pourcentages s’exprime en points de pourcentage et pas en pourcentages !

Commence par repérer le phénomène étudié, la source et les données spatio-temporelles du graphique, l’ordonnée et l’abscisse et la forme donnée (courbe, droite croissante, décroissante…).
Le graphique est là pour te donner une relation entre deux variables : tu dois donc dire si et comment elles sont liées.

– Commence par repérer la nature du document, son auteur et complète par ce que tu sais de l’auteur (école de pensée, époque à laquelle il parle…).
– Cherche ensuite le sujet du document, comment il est abordé, quelle est la problématique de l’auteur et quels sont les arguments qu’il avance.
– En prime, essaie de savoir pourquoi il parle de ce sujet en particulier : fait-il écho à une actualité, à une spécialité de l’auteur ?

4. Les conseils d’Alveus


– Avant tout,
la connaissance de tes cours est indispensable pour réussir l’épreuve. Sois régulier dans ton apprentissage au cours de l’année ; n’hésite pas à faire des fiches pour chaque cours récapitulant les concepts abordés, les exemples et les chiffres importants.

– Entraîne-toi à faire des ponts entre sociologie et économie : un même sujet a plusieurs facettes et est traité par plusieurs disciplines à la fois. Pense en plusieurs dimensions ! On te demande de mêler les deux matières dans l’épreuve de dissertation, mieux vaut t’être entraîné avant.

– Tiens-toi au courant de l’actualité politique, économique et sociale tout au long de l’année. Il y a fort à parier que le sujet qui tombera au bac aura un lien avec elle.
N’hésite pas à faire des références à des livres ou des films pour illustrer ton propos, notamment en socio : cela montre que tu sais faire des liens et appliquer les concepts abstraits dans la vie réelle (exemple : Les Tuches et le déterminisme social).

– Enfin, entraîne-toi le plus possible sur des annales de bac : c’est le meilleur moyen d’apprendre à organiser ton temps et à faire une dissertation.

ALVEUS, qu’est-ce ?


– Un accompagnement personnalisé pour réussir au collège et au lycée

– Des tuteurs expérimentés, issus des meilleures écoles
– Des ateliers méthodologiques gratuits
– Des bibliothèques ouvertes 7j/7

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *